;

Interview 3 | 18

«Les systèmes plug&play sont intéressants pour les particuliers.»

Entretien avec Prof. Dr. Thorsten Schneiders

Prof. Schneiders enseigne et étudie les technologies intelligentes à la Technische Hochschule de Cologne. Il est également le directeur technique de l’Institut virtuel Smart Energy, un réseau pluridisciplinaire qui se consacre à la recherche sur la numérisation de l’économie énergétique.

Dans quelle mesure l’immotique est-elle aussi intéressante pour les particuliers?

L’habitat intelligent se développe de plus en plus sur le marché des particuliers. Les systèmes plug&play évolutifs sont particulièrement intéressants. L’utilisateur peut les compléter et les installer lui-même, sans câbles supplémentaires.

Quels sont les avantages des systèmes Smart Home sur le plan pratique?

Dans le cadre d’un projet de recherche mené sur une période de deux ans, nous avons étudié les systèmes Smart Home dans 120 maisons individuelles typiques. Les participants utilisent la technologie Smart Home afin de piloter confortablement divers appareils et ont pu réduire de 30% leur consommation en énergie de chauffage grâce au réglage intelligent du chauffage avec des plages horaires et des arrêts automatiques.

Quels enseignements tirezvous de ce projet? Y a-t-il eu des surprises?

Nous avons constaté que les systèmes ne sont pas toujours aussi intuitifs et faciles à manipuler que ce que semblent penser de nombreux fournisseurs. Nous avons alors organisé des formations pour aider nos participants à programmer leur équipement Smart Home selon leurs envies. Pour garantir le succès des systèmes Smart Home, il est important que les utilisateurs puissent les comprendre et les utiliser sans connaissances techniques particulières.

Concernant l’avenir: comment voyez-vous le développement des solutions dédiées à l’habitat intelligent?

Le domaine de l’habitat intelligent, le Smart Building, s’est considérablement développé ces dernières années. Il existe de plus en plus de composants, de fonctions et de possibilités, comme la commande vocale. Nous pensons que ces solutions immotiques renferment encore beaucoup de potentiel technique pour les particuliers, mais aussi pour l’industrie et le commerce.