4 | 16

De la neige avec l’eau du lac

Des pistes bien blanches l’hiver grâce à un réservoir artificiel et aux solutions d’entraînement d’ABB

En 2015, Noël ne s’est pas fêté sous la neige à Saint Moritz. On a pu skier malgré tout grâce à un nouveau réservoir artificiel dans le val Schlattain. C’est l’histoire de l’eau du lac transformée en neige.

Comme si un morceau de ciel était tombé dans l’Oberengadin, le lac de montagne Lej Alv dans le val Schlattain situé à 2500 m d’altitude reflète les nuages. Rien de neuf à cela. La nouveauté réside dans le réservoir artificiel juste à côté. En effet, le Lej Alv a accueilli un grand frère l’an passé. Et quel frère! Ce réservoir artificiel d’une surface de sept terrains de football et d’une profondeur de 10 m contient 400 000 m³ d’eau de montagne cristalline.

«Ce réservoir a sauvé notre hiver», indique Adrian Jordan, directeur technique chez Engadin St. Moritz Mountains AG, quatrième plus grande entreprise de chemin de fer de montagne en Suisse. Comme si le haut niveau du Franc, le recul des classes de neige et la concurrence d’autres nouvelles destinations de vacances d’hiver (États du Golfe) ne suffisaient pas, de nombreuses entreprises de chemin de fer de montagne suisses ont dû aussi affronter le manque de neige, principalement durant la première moitié de l’hiver.

« Le réservoir artificiel a sauvé notre hiver. »

La garantie de l’enneigement, un critère déterminant

Pour Engadin St. Moritz Mountains AG, la garantie de l’enneigement fait partie de la stratégie de l’entreprise. C’est dans cet esprit que l’entreprise a mandaté la construction du réservoir dont l’eau peut être utilisée si nécessaire pour produire de la neige artificielle. Cette année, ce fut justement nécessaire. Sans la neige artificielle, de nombreux amateurs de sport d’hiver auraient délaissé les Bergbahnen de Saint Moritz jusqu’en janvier en raison du manque de neige sur les pistes.

Plus de 700 000 m³ d’eau ont été prélevés dans le réservoir la saison passée pour produire de la neige artificielle. Nous l’avons presque vidé et rempli deux fois. L’eau du lac est filtrée dans la station de pompage de Lej Alv, puis pompée dans une tour de refroidissement. Le système de refroidissement augmente l’efficacité de l’installation d’enneigement, ainsi que sa performance sur le plan énergétique. L’eau est ensuite pompée dans le réseau de tuyaux d’eau souterrains de 50 km, en direction des enneigeurs.

Les tuyaux doivent se trouver au moins 2 m sous la surface de la terre. Sinon, l’eau gèlerait pendant les jours d’hiver froids et bloquerait les conduites menant aux enneigeurs. On dit «enneigeur», pas «canon à neige», précise Reto Bieri, chef de pistes et responsable de l’enneigement chez Engadin St. Moritz Mountains AG, mais peu importe. Le bassin de réception de la nouvelle station de pompage abrite des enneigeurs de Demaclenko, une entreprise qui a installé tout l’équipement électrohydraulique de la zone de Lej Alv.

Une économie d’énergie de 16%

Engadin St. Moritz Mountains AG possède une flotte de 250 enneigeurs. Leur approvisionnement en eau nécessite aujourd’hui 2 GWh d’énergie en moins grâce à la possibilité d’un stockage intermédiaire de l’eau dans le nouveau lac. Cela représente pour l’entreprise une baisse de la consommation d’énergie de 16%.

Les moteurs des pompes et les convertisseurs de fréquence de la station de pompage Lej Alv ont été fournis par ABB. Frey AG Stans a réalisé la commande des installations d’enneigement, autrement dit l’ensemble de l’installation électrique côté basse tension. Le système de pompes incorpore des technologies d’ABB qui ont fait leurs preuves. La qualité des produits d’ABB est indéniable, selon Adrian Jordan qui précise: «Les produits d’ABB sont fiables et coûtent peu en entretien.» Markus Meili, dirigeant d’Engadin St. Moritz Mountains AG, souligne qu’il a pu compter sur le personnel de maintenance d’ABB en cas d’urgence. C’est pour toutes ces raisons que l’entreprise a opté pour les produits d’ABB.

La sécurité, une priorité

Depuis environ 25 ans, ABB ne fabrique plus de systèmes complets pour l’équipement de chemins de fer de montagne, préférant se focaliser sur les produis essentiels aux chemins de fer de montagne et aux installations d’enneigement. Le portefeuille d’ABB comprend aujourd’hui des moteurs électriques, des convertisseurs de fréquence, des convertisseurs, mais aussi des démarreurs progressifs. Pour les entreprises qui souhaitent intégrer une installation solaire à leur exploitation, ABB fournit également des onduleurs solaires. ABB propose aussi un portefeuille de produits complet pour les techniques énergétiques associées, du commutateur moyenne tension jusqu’à la distribution d’énergie. Un impératif dans les produits ABB: la sécurité. «Chaque accident est un accident de trop. En particulier dans le transport de voyageurs», explique Ueli Spinner, responsable commercial grands comptes chez ABB Suisse pour l’automatisation industrielle. De très nombreuses fonctions de sécurité sont donc intégrées aux entraînements ABB.

Afin de maximiser la fiabilité des systèmes, ABB propose aussi des services d’entretien réguliers et gère la maintenance des appareils électriques. «La poussière est l’ennemi de l’électronique», indique Ueli Spinner. Il faut donc éliminer régulièrement les dépôts de poussière dans les convertisseurs de fréquence et changer les ventilateurs et les condensateurs.

«Nous mettons tout en œuvre pour empêcher un cas extrême de se produire», précise Ueli Spinner en faisant référence à une défaillance de la technique. «Et si cela se produit tout de même?», ajoute-t-il. Les chemins de fer de montagne qui font partie des clients d’ABB savent qu’ABB est un partenaire prêt à intervenir à tout moment si une situation d’urgence se présente. Un service d’astreinte est disponible via une hotline 7j/7 et 24h/24 avec des techniciens prêts à agir rapidement et efficacement.