;

Automatisation industrielle 4 | 18

De l’énergie pour une glace traditionnelle

La distribution principale BT rénovée dans l’usine de Midor

Midor, filiale de Migros, modernise l’infrastructure de son usine de fabrication de glaces à Meilen. Une distribution principale à basse tension d’ABB fait partie des installations rénovées. Une parfaite gestion du temps était impérative pour la fourniture et l’installation.

En Suisse, tous les enfants connaissent probablement la glace à la vanille de Migros avec son phoque sur l’emballage. Et elle rappelle certainement au moins d’agréables souvenirs chez de nombreux adultes. Ce produit existe en effet depuis le milieu des années 1970, de même que la glace à la fraise avec son singe et la glace au chocolat avec son ours.

Comme toutes les autres glaces de Migros, ces produits traditionnels arrivent de Meilen, sur la rive droite du lac de Zurich. L’entreprise agroalimentaire Midor, qui fait partie de la M Industrie, y a établi son siège. Outre les glaces, qui sont également fournies à des entreprises de restauration et des grossistes, elle produit aussi des biscuits et des en-cas.

Toutes les glaces sont fabriquées dans l’usine 4 du site de l’entreprise. Environ 70 personnes y travaillent. Elle fabrique chaque année 9200 t de délices glacés avec leurs machines. Les glaces Migros avec leurs animaux emblématiques représentent à elles seules 27 millions d’unités par an.

«Les critères de disponibilité et de durabilité sont déterminants pour nous.»

Un interlocuteur fiable
Le processus de fabrication exige une très grande quantité d’énergie, en particulier pour l’installation de réfrigération. L’alimentation en courant électrique est par conséquent importante. L’installation a été en grande partie rénovée l’an passé. Le projet fait partie d’une modernisation complète de l’infrastructure dans l’usine 4 et incluait entre autres le remplacement de la distribution principale à basse tension qui alimente tous les consommateurs du bâtiment en courant.

L’installation à basse tension en place avait été fournie par l’ancienne entreprise BBC. Après plus de 30 ans de service, elle avait progressivement atteint sa fin de vie. Le choix s’est porté sur ABB pour son remplacement. L’entreprise a fourni une installation à basse tension moderne de type MNS 3.0 avec 17 travées et des disjoncteurs ABB SACE Emax 2 de la dernière génération.

«Les critères de disponibilité et de durabilité sont déterminants pour nous», affirme Andreas Welti, chef d’équipe de l’installation électrique chez Midor et chef de projet pour la rénovation de l’alimentation en énergie. «Les prestations de services sont également importantes à nos yeux. Nous voulons être certain d’avoir un interlocuteur fiable, y compris dans cinq ou dix ans. Le fait qu’ABB possède un département dédié au service est clairement un atout», précise-t-il. «La production des installations à basse tension en Suisse a aussi joué en faveur d’ABB. Du point de vue de la durabilité, nous souhaitions que le nouveau produit ne soit pas transporté sur plusieurs centaines de kilomètres.»

Andreas Welti (g.) et Urs Weber présentent la MNS 3.0 dans le soussol de l’usine 4.

Des délais courts et peu de place
L’un des gros challenges a été le calendrier très serré. L’équipe en charge du projet a désinstallé l’ancienne installation, monté la nouvelle, l’a raccordée et mise en service en seulement deux semaines. Le remplacement de la distribution basse tension ne pouvait pas durer plus longtemps car la fabrication des glaces a été arrêtée pendant cette période. D’autres travaux de modernisation ont été réalisés en parallèle, notamment la rénovation de l’entrepôt réfrigéré.

La responsabilité de la modernisation complète de l’infrastructure de l’installation de réfrigération a été confiée à Urs Weber, chef d’équipe Automatisation / Maintenance électrique. Il souligne le caractère inhabituel de la dernière phase terminée du projet: «Plusieurs gros chantiers étaient alors en cours dans l’espace exigu de l’usine 4. Les fournisseurs devaient impérativement respecter le créneau défini au préalable», précise-t-il.

L’équipe a néanmoins réussi à relever tous les challenges. «La collaboration avec ABB s’est très bien déroulée. Tout a parfaitement bien fonctionné. C’est du bon travail au vu de l’envergure du projet dans sa globalité et des délais serrés», déclare M. Weber avec satisfaction. M. Welti en dresse lui aussi un bilan positif: «À la fin des deux semaines de travaux, nous avons pu mettre en marche sans difficultés la nouvelle distribution principale à basse tension et, depuis, elle fonctionne sans problème», indique-t-il.

Les responsables s’attendent désormais à ce que la nouvelle installation fonctionne efficacement pendant au moins les 30 prochaines années. Selon toute probabilité, jeunes et moins jeunes consommeront encore avec plaisir des glaces pendant plusieurs dizaines d’années. La MNS 3.0 contribuera à maintenir l’approvisionnement.

«La collaboration avec ABB s’est très bien déroulée. Tout a parfaitement bien fonctionné.»