1 | 15

Le parfait sableur

Sécurité des processus pour les équipements médicaux suisses

Dans le domaine des implants et des instruments médicaux, les exigences qualité sont rigou-reuses, cela va de soi. La santé des patients ne souffre aucune défaillance. Tout ce qui est fabriqué pour ces applications doit être produit de façon reproductible pour respecter les critères exigeants d’une utilisation sur et dans le corps humain.

«Une société suisse spécialisée dans les équipements médicaux et à la recherche d’une nouvelle solution pour le sablage de certains de ses produits nous a contactés», explique Roland Egli, dirigeant de robofact à Gossau dans le canton de Saint-Gall. «Optimiser la sécurité des processus était la priorité.»

Une automatisation complexe

La situation de départ était la suivante: de nombreux produits du client final sont décapés au jet de sable dans le cadre du processus de fabrication. La surface d’une partie de ces pièces est telle qu’il est impossible d’identifier des différences avant et après le sablage. On ne peut donc pas vérifier visuellement si toute la surface a été décapée au jet de sable comme prévu. On n’observe pas non plus de différences selon l’intensité et la durée du sablage. Il faut donc le plus grand calme et une concentration maximale pour l’opérateur en charge de cette opération, jusqu’ici manuelle.

«Il y a quelques années encore, l’automatisation de ce travail aurait été impossible en raison de la complexité des conditions», précise M. Egli. Mais avec une commande générale qui pilote et contrôle tous les paramètres du processus comme la pression de sablage et la pression de pré-accélération, qui surveille les temps d’arrêt et qui gère les programmes en liaison avec les variables des processus dans les recettes, c’est à présent possible.

Cette solution a été élaborée conjointement par robofact et la société Sablux Technik AG de Bachenbülach qui a apporté son savoir-faire en matière de sablage. «Concernant la cellule de sablage, le client final exigeait une qualité de processus constante et reproductible, souhaitant que chaque pièce d’une même série soit décapée au jet de sable en continu sur toute la surface de traitement prévue, sous la même pression et le même angle.» Certains aspects habituellement importants dans l’automatisation, par ex. la vitesse de traitement et l’autonomie du système, étaient ici secondaires.

Déjà trois robots ABB installés

L’utilisation d’un robot ABB était une des exigences du client final. Trois robots étaient en effet déjà installés dans l’entreprise et avaient démontré leur efficacité. «Dans des applications “salissantes” comme le meulage, le fraisage ou le sablage, les robots performants d’ABB ont très bonne réputation sur le marché», affirme M. Egli. C’est une des principales raisons motivant sa société à intégrer des robots ABB aux offres qu’ils soumettent pour les projets des clients.

Dans la solution destinée à la société spécialisée dans les équipements médicaux, le robot, un IRB 140, est séparé de la zone de sablage par un sas en caoutchouc. Il ne dirige pas le jet de sable, mais déplace la pièce après l’avoir récupérée au niveau de l’amenée. De cette façon, seule une partie du grappin qui amène la pièce à traiter vers le jet de sable/air selon le mouvement programmé est en contact avec des agents abrasifs.

Pour ce projet exigeant, robofact était responsable de la conception générale, de la commande, des systèmes de préhension, des capteurs et de l’amenée des pièces. Le client final est pleinement satisfait du système de sablage automatisé qui a été installé au printemps 2014. La validation du processus par les clients de ce domaine d’activité sensible est en bonne voie.

robofact

a été créé en 1996 par Roland Egli et emploie aujourd’hui environ 30 personnes. Cette société, dirigée par son propriétaire et basée à Gossau (SG), élabore et réalise des solutions d’automatisation individuelles pour le marché des équipements médicaux et l’agro-alimentaire. robofact développe et teste aussi dans ses cellules d’essai des processus courants comme la découpe au jet d’eau ou le sablage. Des cellules de travail par enlèvement y sont également aménagées pour les essais des clients.

Informations: www.robofact.ch