;

Automatisation industrielle 1 | 18

Un robot de soudage au service de l’intégration professionnelle

Un IRB 1600 en renfort à la fondation Brändi

La fondation Brändi propose des places de formation et des emplois pour les personnes souffrant de handicap ou de troubles de l’apprentissage. Un robot de soudage d’ABB aide à exécuter des tâches complexes et délicates dans l’atelier.

Le jeu de plateau «Brändi Dog» fait partie des jeux de société les plus appréciés en Suisse. C’est le produit phare de la fondation Brändi qui le produit depuis 1994. L’action de la fondation ne se limite cependant pas à ce grand classique moderne. Elle constitue l’un des plus gros employeurs du canton de Lucerne et emploie env. 1800 personnes. La fondation Brändi procure des emplois à des personnes souffrant de handicap mental ou physique, de troubles psychiques ou de troubles de l’apprentissage.

Surtout, la fondation propose des apprentissages dans 14 filières professionnelles. Tous les jours, plus de 200 apprentis sont en formation. «Le but est de transmettre des compétences, une qualification et des connaissances pour pouvoir intégrer le marché du travail», explique Roger Aeschlimann, directeur Marketing et Communication au sein de la fondation.

Pour ce faire, la fondation Brändi propose aux personnes souffrant de handicap une formation adaptée ou une reconversion dans différentes branches qui vont du commerce de détail jusqu’à la conciergerie en passant par le traitement des métaux. Ces offres reposent généralement sur l’un des trois niveaux suivants: formation pratique PrA INSOS, formation initiale sanctionnée par une attestation fédérale de formation professionnelle, ou formation initiale sanctionnée par un certificat fédéral de capacité.

«Le but est de transmettre des compétences, une qualification et des connaissances pour pouvoir intégrer le marché du travail.»

Une entreprise compétitive

L’école professionnelle interne, complémentaire avec les instituts de formation professionnelle publics, est en mesure de répondre aux besoins individuels des apprentis grâce à des classes réduites, des aides pédagogiques et des offres de soutien.

En tant qu’entreprise, la fondation Brändi est en concurrence avec d’autres entreprises sur le marché. Et avec succès. Son taux d’autofinancement est d’environ 50%. «Dans le secteur du traitement des métaux, nous sommes un sous-traitant industriel performant qui travaille aux prix usuels de la branche», explique Hanspeter Furrer, chef de groupe de l’atelier de Kriens, une des 16 entreprises de la fondation implantée sur neuf sites dans le canton de Lucerne.

Derrière M. Furrer se trouve un IRB 1600 flambant neuf d’ABB, un robot de soudage pour l’atelier de production de Kriens. Que fait un robot dans un atelier avec des emplois protégés? N’exécute-t-il pas des tâches que les ouvriers pourraient parfaitement réaliser eux-mêmes? «Au contraire», affirme M. Aeschlimann. «De nombreuses commandes incluent des composants à souder et impliquent un très grand nombre de pièces ou exigent des soudures extrêmement précises. Nous ne pouvons accepter ces commandes que parce que le robot de soudage nous aide à les traiter avec la précision exigée et dans les délais convenus.»

L’IRB 1600 à six axes est monté sur un axe de déplacement IRBT 2005. Depuis le début de cette année, il remplace un ancien modèle d’ABB. Le système de soudage provient de Fronius, un partenaire système d’ABB. Ce système permet de travailler avec la méthode de soudage MIG/MAGCMT (soudage à l’arc en atmosphère inerte/soudage à l’arc en atmosphère active, Cold Metal Transfer) et TIG avec KD (soudage au tungstène sous gaz inerte).

Service rapide

Pourquoi avoir choisi une solution d’ABB? «Nous étions satisfaits de l’ancien robot», indique M. Furrer. «Et l’offre proposée répondait à toutes nos demandes concernant la cellule de soudage. La disponibilité rapide des services d’ABB Robotics en Suisse a aussi joué un rôle important dans notre décision.» Le rapport qualité-prix a été déterminant et le fait que des systèmes Fronius soient également utilisés pour le soudage dans l’atelier était un atout supplémentaire.

«Dans l’ensemble, nos collaborateurs ont plaisir à travailler avec ce robot moderne», déclare Hanspeter Furrer. «Ils l’équipent et contrôlent les pièces soudées.» Deux chefs de groupe se sont familiarisés avec la programmation – pendant deux jours et demi au centre de formation d’ABB à Baden et cinq jours sous surveillance sur place à Kriens. «Nous ne pouvons que recommander ce robot industriel de pointe comme un partenaire moderne pour les moyens de production actuels. Et les collègues employés ici l’apprécient tout autant», conclut M. Aeschlimann.

Fondation Brändi

La fondation Brändi est une fondation de droit privé et une organisation professionnelle à but non lucratif. Elle promeut l’intégration professionnelle, sociale et culturelle des personnes souffrant de handicap. Dans le canton de Lucerne, elle propose 1085 places de formation et emplois, ainsi que 335 solutions d’hébergement. La fondation Brändi travaille en étroite collaboration avec l’industrie et le commerce. Cette société industrielle à succès compte des clients d’envergure internationale.
Informations: www.braendi.ch