;

Interview 4 | 18

« Nous devrions nous autoriser davantage d’essais»

Prof. Dr. Arnd Stephan Université technique de Dresde

Quelles sont selon vous les tendances dans les transports urbains électriques?
Le transport urbain – électrique – de voyageurs se développe dans de nombreux endroits, mais les moyens financiers insuffisants des communes et les longues procédures expliquent que peu de gros projets voient le jour. Les petites zones de transport doivent être constamment exploitées, autrement dit empruntées, ce qui n’est possible qu’avec un transport de masse performant, car électrifié.

Quelles technologies sont déterminantes pour des moyens de transport urbain performants?
Le moyen de transport urbain le plus performant et le plus durable est le train électrique avec un raccordement à la caténaire. Les moteurs triphasés alimentés par des convertisseurs sont puissants et performants sur le plan énergétique. La technique de récupération s’est imposée partout depuis au moins 20 ans. Les véhicules hybrides électriques équipés de batteries ne sont guère que des solutions de niche ou complémentaires sur ce segment.

De quelle manière les innovations peuvent-elles s’imposer dans la technique ferroviaire?
Du fait de la faible quantité d’unités, la technique ferroviaire ne peut pas s’appuyer sur de nombreuses années de développement et d’essai. Je pense que nous devrions nous autoriser davantage d’essais sans craindre immédiatement une pénalité contractuelle lorsqu’il s’agit d’une nouvelle technologie.