Analyse industrielle 4 | 16

Les émissions toujours sous surveillance

Le système d’analyse FTIR multi-composant ACF5000 réduit les coûts d’exploitation

Commande manuelle ou automatique de l’unité de validation

L’ACF5000, le nouveau système d’analyse FTIR multi-composant (FTIR = spectroscopie infrarouge à transformée de Fourier) dédié à la surveillance des émissions, vient compléter le portefeuille de produits ABB pour l’analyse en continu des gaz. Il allie les avantages d’un spectromètre FTIR à ceux de la technologie FID (FID = détecteur à ionisation de flamme) et de la mesure de l’oxygène par une sonde à dioxyde de zirconium, permettant ainsi de mesurer 15 composants simultanément. Il est principalement prévu pour les centrales à combustibles fossiles, les usines d’incinération et les installations à carburant secondaire comme les fours rotatifs à ciment. L’unité de validation, équipée de films optiques et de cellules remplies de gaz, surveille la précision et la dérive. Elle reste stable durablement et peut être commandée manuellement ou automatiquement. Les exploitants des installations s’épargnent ainsi les coûts liés aux bouteilles de gaz étalon et au personnel de maintenance. Pour la première fois, l’ACF5000 permet de mesurer la somme des composés organiques volatils (VOC = Volatile Organic Components) avec une méthode FTIR. Il constitue une alternative économique à la mesure VOC traditionnelle avec la technologie FID car il n’exige aucune matière consommable, qu’il s’agisse d’air de combustion ou d’hydrogène.

 

Avantages

  • Mesure simultanée de 15 composants
  • Mesure des émissions en continu dans des usines d’incinération
  • Validation facile et régulière des plages de mesure
  • Réduction importante des coûts d’exploitation
  • Conforme aux standards EPA et CSA