Technique énergétique 3 | 20

Facturation intelligente de l’électricité solaire

Une startup mise sur les Smart Meters d'ABB

Les propriétaires immobiliers deviennent de plus en plus des ­producteurs d’électricité. La facturation de l’électricité solaire est ­cependant laborieuse. Face à cela, la start-up Ormera propose ­désormais une solution simple qui utilise les compteurs intelligents d’ABB et la technologie avancée et sécurisée de la blockchain.

Ormera est une start-up de PostFinance et ­d’Energie Wasser Bern (ewb). Elle a mis au point une solution blockchain (chaîne de blocs en français) avancée qui s’adresse aux fournisseurs d’énergie et aux propriétaires immobiliers. Cette application, qui a été testée dans des projets pilotes, traite la lecture des compteurs, l’administration et la facturation de l’électricité produite en propre par des installations solaires de manière entièrement automatique, transparente et sécurisée sur le plan des données, révolutionnant ainsi le processus de facturation d’électricité.

«Nous sommes heureux de contribuer à l’utilisation intelligente des énergies renouvelables en tant que partenaire technologique.»

De plus en plus de locataires s’approvisionnent en électricité par le biais d’installations solaires utilisées en commun. La nouvelle loi sur l’énergie offre aux propriétaires la solution du «Regroupement de consommation propre» (RCP). Il permet aux propriétaires de vendre l’énergie solaire produite par leur propre toit directement aux habitantes et habitants de leur immeuble. La facturation d’électricité – de la lecture du compteur en passant par le calcul selon les tarifs jusqu’à la facturation – constitue actuellement un processus exigeant et complexe. En collaboration avec ABB en qualité de partenaire technologique, Ormera numérise et automatise désormais ce processus par la connexion de compteurs électriques intelligents avec la blockchain. Une solution dite Smart Meter d’ABB, spécialement développée et configurée à cet effet en collaboration avec Ormera, collecte et regroupe les données numériques relatives à la production et à la consommation d’électricité et les transmet automatiquement à l’application blockchain d’Ormera via une connexion de données sécurisée. Ainsi, la tâche dispendieuse de lire et transmettre les données devient superflue. L’application affecte les données à l’utilisateur concerné et déclenche le processus de facturation automatiquement, via les coordonnées de paiement enregistrées comme le compte bancaire par exemple.

Effort minimal, transparence maximale

La solution Smart Meter d’ABB peut être installée et mise en service sans difficulté dans n’importe quel bâtiment. Et ce, sans programmation complexe. Grâce aux informations disponibles en temps réel, il est en outre possible de moduler les tarifs en toute souplesse, selon le moment de la journée ou la période de l’année, et d’adapter le prix de manière dynamique en fonction des conditions climatiques et de ce qui se pratique sur les bourses de l’électricité. Ainsi, les utilisateurs bénéficient d’une totale transparence quant à leur consommation électrique personnelle et les coûts. L’automatisation des processus et la simplicité d’utilisation minimisent les tâches administratives et les coûts. Les données enregistrées dans la blockchain et dans l’infrastructure bancaire sont sécurisées de telle sorte que leur modification ou suppression soit impossible sans être remarquée. Les champs d’application de cette solution de pointe sont multiples: les factures de gaz ou d’eau ainsi que la facturation de l’électricité prélevée sur une borne de recharge pour un véhicule électrique s’imposent comme une évidence.

Le tableau de bord fournit toujours une vue d’ensemble de tout le processus.

Robert Itschner, Country Managing Director d’ABB Suisse a déclaré: «Grâce à la coopération entre ABB et Ormera, nous montrons de quelle manière la numérisation et plus particulièrement la technologie blockchain pourra simplifier notre quotidien et rendre transparents des processus présumés complexes dans un futur proche. Nous sommes heureux de pouvoir contribuer, en tant que partenaire technologique, par nos solutions numériques à ce développement avant-gardiste pour l’utilisation intelligente des énergies renouvelables.» Matthias Egli, Co-CEO d’Ormera a quant à lui déclaré: «La blockchain fournit la base idéale pour une facturation simple, fiable et transparente de l’électricité produite en propre. Notre objectif est de réduire la complexité et la charge administrative individuelle de la facturation.»