2 | 15

Des ambiances lumineuses dans le Miniplex

Une solution KNX pour le bar et le cinéma «Houdini» à Zurich

Le Houdini, tout nouveau complexe cinématographique de Zurich, compte 5 salles dont la plus grande offre 54 places assises. Une solution KNX intégrant des équipements d’ABB assure les ambiances lumineuses.

Le lotissement coopératif Kalkbreite, achevé en 2014, fait sensation, bien au-delà des limites de Zurich. Cette zone commerciale et résidentielle occupe un emplacement central et est un parfait exemple de société équitable réunissant vie urbaine et travail au sein d’une architecture d’exception. Une réalisation à l’image de l’avenir où l’habitation, la création et le divertissement s’entremêlent étroitement.

La coopérative s’est mise à la recherche du principal locataire des espaces commerciaux, de préférence un exploitant de cinéma. Jouant le rôle de pivot, il devait attirer un maximum de public extérieur, ce dont profiteraient également les prestataires voisins.

Une proposition a été faite à Neugass Kino AG qui exploite les cinémas d’auteur à succès Riffraff et Bourbaki à Zurich et à Lucerne. «Nous avons inspecté le site, réalisé une étude de faisabilité et avons décliné l’offre», se souvient Res Kessler, responsable des finances, du personnel et de l’exploitation.

Des particularités architecturales

Le lotissement s’érige sur l’énorme site de garage de tramways aujourd’hui recyclé en simple dépôt de tramways enterré. C’est sur son toit qu’a été aménagée la cour intérieure engazonnée du bloc. «Ces spécificités architecturales ne permettaient pas d’intégrer une grande salle de cinéma au lotissement. Et sans une grande salle de cinéma d’au moins cent places, les perspectives économiques ne nous paraissaient pas intéressantes pour l’exploitation d’un complexe cinéma», explique M. Kessler.

Malgré le refus, l’idée du cinéma à Kalkbreite est restée dans l’esprit de l’équipe de Neugass. Pourquoi ne pas faire de nécessité vertu? Plutôt que suivre la séquence habituelle qui consiste à projeter la première du film dans une grande salle, puis le diffuser dans une salle moyenne et enfin dans une petite salle lorsque plus personne ne souhaite le regarder, pourquoi ne pas proposer un ensemble de petites salles à la programmation flexible, dans lesquelles on diffuserait des films plus confidentiels, habituellement non proposés et qui attireraient un public plus restreint, avec des services comme ailleurs mais dans une ambiance conviviale et intimiste.

Retour sur la decision

Après une mûre réflexion, vint le temps de la réalisation. À la mi-août 2014, Neugass Kino AG inaugure le Houdini qui compte cinq salles de 32 à 54 places et un bar. «Il s’agit en Suisse du premier cinéma construit de A à Z pour la projection numérique», explique M. Kessler. Cela signifie que les serveurs des cinq cinémas sont montés côte à côte au sous-sol. Dans les salles, la cabine de projection a été réduite autant que possible afin de s’adapter à l’espace disponible pour le projecteur et pour le système de distribution et de commande basse tension.

Le marché concernant la commande de plus de 100 unités d’éclairage par KNX dans le tout nouveau complexe cinématographique de Zurich a été confié à all-com AG. «Pour ce projet, nous avons choisi d’utiliser les composants KNX éprouvés d’ABB», explique René Locher d’all-com. «Nous avons pu tester leur fiabilité dans le cadre d’autres projets et savons comment les paramétrer. Par ailleurs, nous apprécions le soutien fourni par ABB.»

Différents modes d’éclairage pour des ambiances sur mesure

all-com a opté pour la solution «ABB EisBär KNX» pour réaliser la visualisation. «Les modes d’éclairage souhaités dans les différentes salles sont regroupés afin de former des ambiances uniques», précise Christian Blumer, ingénieur des ventes des systèmes KNX chez ABB Suisse. «Dans le réglage de base, les collaborateurs ont six boutons à disposition pour adapter l’éclairage à l’heure et à l’occasion.» Il n’y a pas d’interrupteur d’éclairage chez Houdini. La lumière est réglée exclusivement sur l’écran tactile.

Au deuxième niveau de visualisation, chaque plan est représenté avec toutes les différentes unités d’éclairage. Il est possible de régler ces dernières individuellement si nécessaire. Des ambiances d’éclairage peuvent aussi être créées ou modifiées. «La programmation de cette visualisation complète pour une utilisation conviviale au premier niveau et des options détaillées au deuxième niveau pour le client final a été mise en œuvre en deux semaines», a déclaré Locher.

Dans les salles du cinéma, une liaison avec la commande du projecteur est établie via une interface Crestron. Ainsi, au début et à la fin du film, et pendant l’entracte, l’éclairage est automatiquement adapté. La ventilation du projecteur est quant à elle activée au début, signalant le coup d’envoi de la séance.

«Nous sommes très satisfaits de cette solution d’automatisation pour notre éclairage», a affirmé Res Kessler. «Nous apprécions de pouvoir commander notre éclairage aussi facilement en fonction de nos besoins et le fait de pouvoir ajuster nousmême les détails.»

all-com AG

basé à Winterthur, est un spécialiste de la technique KNX qui s’appuie sur l’automatisation pour simplifier l’environnement de vie et de travail de ses clients en fonction de leurs besoins. Il intervient en Suisse, comme à l’étranger. Son portefeuille de services inclut également la télématique moderne avec des solutions de communication et multimédia avancées.

Informations: www.all-com.ch